Première année et bilan prometteur pour Le Dirigeable

Contact us

Première année et bilan prometteur pour Le Dirigeable

L’article paru le 04 octobre 2017 sur l’édition Aubagne-La Ciotat est accessible directement sur le site du Journal La Provence :

http://www.laprovence.com/article/edition-aubagne-la-ciotat/4647679/premiere-annee-et-bilan-prometteur-pour-le-dirigeable.html

 

La Ressourcerie Le Dirigeable a été inaugurée le 14 octobre 2016. « Déjà un an de succès », tel est le slogan de la campagne anniversaire du Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile qui dresse un bilan plutôt positif de cette première année d’expérience offrant une deuxième vie aux objets.

« Je suis fière d’avoir porté ce projet de ressourcerie qui aujourd’hui fait école (lire ci-dessous), assure la présidente Sylvia Barthélémy. Moi-même j’ai été inspirée par ma visite à la ressourcerie de Saint-Maximin car, en voyant broyer des encombrants en bon état, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Nous avons eu la chance de récupérer le site du Dirigeable qui avec ses 3 000 m² nous permet de récupérer les objets et le mobilier, de les revaloriser et ainsi de les revendre. Car plus la boutique vend, plus le site devient rentable même si, comme la culture, ce secteur d’activité n’a pas vocation à l’être… »

Caverne d’Ali Baba

Au-delà du recyclage des déchets, la politique d’insertion professionnelle menée par l’exploitant du site, Evolio, et La Varappe, en charge des chantiers, permet aussi au personnel de la ressourcerie de se professionnaliser et de faire valoir son savoir-faire. Car dans cette caverne d’Ali Baba, des trésors vintage sont customisés avec talent pour devenir de vrais objets de décoration design qui attirent des chineurs d’Aubagne à La Ciotat, en passant par Marseille et même Martigues.

Le Dirigeable est donc bien en pleine ascension.

Boutique et collecte d’objets et mobilier Le Dirigeable, 28, rue du Dirigeable, ZI Les Paluds, Aubagne. 04 42 72 47 86. www.ledirigeable.fr. Ressourcerie ouverte du lundi au samedi. Boutique ouverte le mercredi, jeudi et vendredi après-midi de 14 h à 18 h 30. Points de collecte en déchetterie : avenue de la Roche Fourcade, ZI de Saint-Mitre, RN8, à Aubagne et quartier Pont-de-Joux, à Auriol, toute la semaine en continu de 9 h à 17 h. 04 42 72 47 86. Allô Déchets : 04 42 18 19 79.

LE SITE EN QUELQUES CHIFFRES

La ressourcerie fonctionne autour de 5 activités clés : collecter les encombrants, les valoriser et les recycler, vendre les objets, permettre l’insertion professionnelle, et sensibiliser au développement durable. Le bilan du 1er semestre 2017 (janvier à mai) est de 321 tonnes de déchets réceptionnées sur le site dont 24 réutilisées, 200 recyclées en matière et 12 vendues. Le chiffre d’affaires de la boutique est de 12 780 € avec 950 ventes réalisées et un panier moyen de 15€. Projection pour une année d’exploitation depuis l’ouverture au mois d’octobre 2016 : Aujourd’hui, 6 à 7 000 tonnes de déchets sont collectées, 700 tonnes sont valorisées, l’objectif fixé pour la collecte annuelle étant de 2 000 tonnes pour rentabiliser le site. 16 personnes embauchées en CDD pour un parcours d’insertion professionnelle. Et 18 ateliers de sensibilisation à l’environnement auprès des usagers de janvier à mai.

L’expérience aubagnaise fait école dans le Gard

Hier matin, une délégation de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, conduite par son président Jean-Christian Rey, est venue à la rencontre de l’équipe de la présidente du Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile, Sylvia Barthélémy, accompagnée d’Alain Grégoire, le vice-président en charge du traitement des déchets. L’objectif de cette visite guidée du Dirigeable étant de « se renseigner et de travailler sur le modèle économique et le fonctionnement de la ressourcerie pour en créer une » autour de la ville centre Bagnols-sur-Cèze.

Après avoir fait le tour du site, les participants ont détaillé, au cours d’une réunion, les modalités de travail de la plus grande ressourcerie de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, créée pour répondre à une volonté de la collectivité de développer une politique de réduction des déchets, de leur valorisation et de leur réemploi. Les ambassadeurs du tri ont expliqué notamment les modifications de l’organisation de la collecte et des mentalités dans les services.

« Notre Territoire a été labellisé zéro déchet il y a deux ans et cette démarche fait écho à notre politique globale citoyenne, sociale et économique de l’environnement », a conclu le président gardois.

LE SITE EN QUELQUES CHIFFRES

La ressourcerie fonctionne autour de 5 activités clés : collecter les encombrants, les valoriser et les recycler, vendre les objets, permettre l’insertion professionnelle, et sensibiliser au développement durable. Le bilan du 1er semestre 2017 (janvier à mai) est de 321 tonnes de déchets réceptionnées sur le site dont 24 réutilisées, 200 recyclées en matière et 12 vendues. Le chiffre d’affaires de la boutique est de 12 780 € avec 950 ventes réalisées et un panier moyen de 15€. Projection pour une année d’exploitation depuis l’ouverture au mois d’octobre 2016 : Aujourd’hui, 6 à 7 000 tonnes de déchets sont collectées, 700 tonnes sont valorisées, l’objectif fixé pour la collecte annuelle étant de 2 000 tonnes pour rentabiliser le site. 16 personnes embauchées en CDD pour un parcours d’insertion professionnelle. Et 18 ateliers de sensibilisation à l’environnement auprès des usagers de janvier à mai.

L’expérience aubagnaise fait école dans le Gard

Hier matin, une délégation de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, conduite par son président Jean-Christian Rey, est venue à la rencontre de l’équipe de la présidente du Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile, Sylvia Barthélémy, accompagnée d’Alain Grégoire, le vice-président en charge du traitement des déchets. L’objectif de cette visite guidée du Dirigeable étant de « se renseigner et de travailler sur le modèle économique et le fonctionnement de la ressourcerie pour en créer une » autour de la ville centre Bagnols-sur-Cèze.

Après avoir fait le tour du site, les participants ont détaillé, au cours d’une réunion, les modalités de travail de la plus grande ressourcerie de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, créée pour répondre à une volonté de la collectivité de développer une politique de réduction des déchets, de leur valorisation et de leur réemploi. Les ambassadeurs du tri ont expliqué notamment les modifications de l’organisation de la collecte et des mentalités dans les services.

« Notre Territoire a été labellisé zéro déchet il y a deux ans et cette démarche fait écho à notre politique globale citoyenne, sociale et économique de l’environnement », a conclu le président gardois.

Nathalie Cornand

Partager cette publication ?

Laurence Cesari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.